lesecuriesdelamairerie.com > Equitation adaptée

   EQUI'LIE

 

Une équitation adapté à l'handicape:

Découvrer une approche douce à l'écoute de votre enfant mais aussi des adultes

   

Je m’appelle Marie Lautier, Profesionelle en équicien depuis 2018 

Je suis disponible aux Ecuries de la Mairerie les lundis, mardis et vendredi afin de vous accueillir en individuel ou en groupe jusqu’à 4 personnes.

Pour une personne en individuel, l’atelier dure une heure. Pour un groupe, il est de 1h30, soit une heure avec le cheval et 30 min de temps de parole.

Je rédige ensuite vos projets en lien avec ce qu’il se passe durant les séances et vos demandes. Puis, au terme d’une année, je réalise un bilan écrit afin que vous puissiez suivre l’évolution sur l’année.

 

Pour vous accueillir des poneys "petits et grands" adaptés pour tous 

EN SAVOIR PLUS SUR L ÉQUICIE:

L’équicie est une pratique de la relation d’aide à médiation avec le cheval, dispensée par une personne formée au métier d’équicien. C’est une alternative ou un complément aux soins et à l’éducation grâce à la mise en relation entre la personne et le cheval. C’est une démarche d’accompagnement dans laquelle le cheval a une place de coéquipier « éclairant ».

 

L’équicie s’adresse à toutes personnes (enfants, adultes, personnes âgées) en situation de handicap (moteur, sensoriel, intellectuel, social), de polyhandicap, en difficulté, en souffrance passagère ou durable.

Le métier d’équicien est reconnu par l’Etat depuis Janvier 2014. L’équicien est un professionnel de la médiation équine. Il a suivi une formation de 3 ans dans l’Ecole Européenne d’équicie et est sorti avec une certification professionnelle. Il accompagne des personnes en situation de handicap ou de difficultés, avec le cheval.

Il mène des projets à visée éducative, thérapeutique ou de loisir selon la demande, et le champ d’action du prescripteur.

Il a des compétences tant dans le domaine social et médico-social, que dans le domaine équin…

L’équicien s’appuie sur le projet de l’individu, soit directement en accord avec lui, si ses capacités cognitives et verbales le permettent, soit avec la famille, soit en partenariat avec l’équipe référente du sujet, soit avec un prescripteur médical, para-médical ou social. Ce projet peut être à visée éducative, thérapeutique ou de loisir. Cette visée dépend du projet de la personne.

Il met à disposition, avec le cheval comme partenaire, des moyens en regard d’objectifs concrets réels et vérifiables. Pour ce faire, il s’appuie sur des indicateurs d’apprentissage et comportementaux précis en vue d’une évaluation rigoureuse permettant de réactualiser les objectifs initiés. C’est un professionnel de l’observation directe et non de l’interprétation. Ses conclusions ou synthèses émanent d’une analyse faite à partir de recueils de données.

L’équicien n’est pas un équithérapeuthe… mais un professionnel de la relation d’aide. Le mot équithérapie est associé aux thérapeutes donc aux soignants, ce qui ne correspond pas à la majorité des professionnels de la relation d’aide. La relation d’aide se fait en réseau avec différents spécialistes de l’action sociale allant de l’aide sociale à l’aide éducative et ou thérapeutique.

L’équicien n’est pas un enseignant équestre. L’enseignant équestre est un spécialiste des apprentissages équestres, alors que l’équicien est un spécialiste de la relation… Ils n’ont pas le même but ni les mêmes actions, ils peuvent par contre, tous les deux interagir avec le cheval avec des moyens similaires (activités) vers des finalités différentes. S’il y a des apprentissages équestres limités en équicie, ils ne sont que le moyen d’atteindre un objectif du projet, et pas une fin en soit.

Retour en haut de page